Search
  • Le bureau

Démenti suite aux fausses accusations

Mesdames, Messieurs, les colombophiles,


Suite à la dernière publication sur le site de la 2ème Région, nous tenons à publier ce démenti. En effet, malgré notre demande de modification pour rétablir la vérité, le bureau fédéral a refusé de modifier celle-ci.


Depuis maintenant plusieurs mois nous laissions les membres du bureau de la 2ème Région (ou du moins de ce qu’il en reste), chanter la messe et dire tout et n’importe quoi à notre égard. Cependant lorsque la partition sonne faux, il faut se rendre à l’évidence de son incompétence et raccrocher le micro.


Commençons par une définition :

Le terme psychiatrique de "mythomane" désigne une personne présentant une tendance compulsive à raconter des mensonges et à inventer des histoires : on parle de fabulations. La mythomanie se définit par une tendance pathologique à avoir recours aux mensonges sans même en avoir conscience.


Grâce à cet article, vous allez très vite vous rendre compte des affabulateurs qu’ils sont. Pour ne rien oublier, nous allons citer leur texte de propagande.


Les phrases en italique et en rouge, sont directement reprises de leur site sans enlever la moindre virgule :


AUX AMATEURS DE LA SOMME

Information destinée aux présidents d’associations du groupement de la Somme et de leurs adhérents,


Tout d’abord, ils commencent par vouloir informer les présidents de la Somme alors que ces derniers étaient justement présents ou représentés à cette réunion extraordinaire à l’exception d’un seul qui n’a pas pu se faire remplacer…


Lors d’une récente réunion extraordinaire initiée par le président du groupement de la Somme, les dirigeants du bureau ont pris la décision de ne pas assurer la ramasse des concours fédéraux cette année comme cela était d’usage depuis de nombreuses années.

FAUX

Plusieurs votes ont eu lieu, et ce sont tous les présidents et/ou représentants des sociétés qui ont pu s’exprimer. En Aucun cas le bureau a pris la décision seul.

A la question : le groupement doit-il participer financièrement une partie de la ramasse fédérale ? A l’unanimité, l’ensemble des personnes présentes a voté contre. Il est hors de question que ce sont les joueurs de vitesse et demi-fond qui payent la ramasse de la 2ème région. Un groupement colombophile a pour vocation l’organisation de concours de vitesse et demi-fond point ! Lorsque l’on invite des personnes à manger chez soi, on ne demande pas à ces convives de payer le repas !


Cet usage relevait d’un partenariat intelligent avec la fédération de Picardie, ce qui avait pour avantage une organisation matérielle partagée et acceptée par tous les groupements, permettant l’optimisation des dépenses de transport ainsi que la maîtrise des coûts répercutés sur les colombophiles.

FAUX

L’intelligence n’a rien à voir avec cela, bien au contraire. On ne peut pas parler de partenariat intelligent lorsque les groupements doivent payer de leur poche une ramasse. On parle d’optimisation des dépenses mais faire un lieu de rassemblement à Naturagora n’a rien d’intelligent par rapport à l’ancien lieu de Coullemelle. La Somme, l’Oise et le CNP ont plus d’une heure de route pour y aller…. Depuis des années, un groupement se déplaçait au frais de la région et maintenant, ces trois entités doivent faire le trajet et à leur frais !


Décision incompréhensible pour de nombreux amateurs qui attendent avec impatience ces concours de fond et qui, aujourd’hui, se sentent abandonnés par leurs dirigeants.

Ah ça c’est sur que les amateurs qui n’avait que jusqu’à présent le son de cloche de la région ont dû être surpris..


Nous partageons ce sentiment et nous ne comprenons pas cette décision unilatérale. Il nous est impossible d’imaginer qu’une partie des amateurs de notre fédération puissent être privés des concours fédéraux et de son championnat.

Comment le bureau fédéral peut s’étonner de cette décision ?

Premièrement : Ils nous ordonnent une ligne de vol sortie de nulle part, catastrophique en terme d’engouement de la part des colombophiles. Des lieux qu’ils ont décidés eux-mêmes à travers les lubies d’une seule et unique personne sans demander l’avis à quiconque.

Deuxièmement : Ce sont eux les organisateurs, et c’est aux groupements de financer la ramasse fédérale.

Troisièmement : Une logistique de leurs ramasses invraisemblables avec des retours de paniers encore une fois à la charge du groupement et de l’obligation d’enloger en panier osier.

En gros, ils organisent des concours et demande aux groupements de payer les frais. Oui oui, vous qui jouez dans d’autres régions et qui lisez ce texte vous avez bien lu ! Le bureau de la 2ème région souhaite que ce soient les groupements qui payent la ramasse fédéral.

Cela ne s’est jamais vu… et pourtant…


Cette décision est d’autant plus surprenante que les membres du bureau de la région se sont mobilisés sans compter et ont déployé toute leur énergie durant des mois avec les représentants de chaque groupement ou entente pour que l’organisation soit optimale et cela avait pour objectif de trouver les solutions financières et matérielles les plus adaptées individuellement pour chaque groupement, ce qui a d’ailleurs permis d’aboutir à un accord avec le groupement de l’Aisne, de l’Oise et l’entente de la CNP (CF dernier conseil d'administration publié le 17 mars 2022, nous vous invitons à le relire si besoin).

Sur ce point, nous sommes entièrement d’accord ! Jamais auparavant nous avons vu un bureau fédéral perdre et user autant d’énergie en la rédaction de courrier recommandés ou de procédures inutiles pour que les groupements acceptent tel ou tel caprices venant de leur part.


Il est vrai que durant toute cette période de préparation qui a duré des mois et où chacun a pu donner son avis, faire des suggestions, remettre ses devis, participer à l’organisation de cette saison, le groupement de la Somme annonce 15 jours avant le premier concours fédéral cette décision.

Jusqu’au dernier moment nous avons essayé de trouver une solution !


Nous prenons acte de cette décision.

Toutefois, il n’est nullement question pour le bureau de la région de laisser quiconque sur le bord du chemin. Tous les colombophiles du groupement de la Somme qui souhaitent participer à ces concours pourront le faire car tout sera mis en œuvre pour qu’ils puissent participer à ces grands événements.

Tout sera mis en œuvre ? Au départ de toute cette mascarade, vous auriez écouté les revendications de la plupart des amateurs de la Somme ou de l’Oise pour votre ligne de vol, vos remorques auraient été plus fournies. Là est le problème racinaire de ce fiasco ! Vous organisez des concours qui ne plaisent pas à énormément de vos licenciés et après vous venez vous plaindre du peu de participation de ces derniers en rejetant la faute aux présidents des groupements qui selon vous ne défendent pas vos intérêts..


En accord avec le groupement de l’Aisne et l’entente de la CNP vous pourrez, si vous êtes une association apporter vos paniers de pigeons enlogés dans l’un de ces centres d’enlogement ou à titre personnel vous présenter dans un de ces centres d’enlogement dont vous trouverez la liste ci-dessous.

Ces paragraphes sont très intéressants ! Pourquoi l’Oise n’est pas citée dans les centres d’enlogement ? La CNP et l’Aisne mais pas l’Oise ? Bizarre comme mise en œuvre.


Soyez assurés de notre volonté d’être à vos côtés et de faire de cette saison une réussite pour vous et pour la colombophilie.

Bonne saison sportive à tous.

Amitiés colombophiles

Ne parlez pas d’Amitiés colombophiles, rien de tous ce que vous faites n’est amical.


Vous l’aurez compris, notre décision collégiale de ne pas prendre en charge la ramasse fédérale n’est pas anodine loin de là. Cela nous attriste de savoir que les quelques joueurs de fond vont devoir effectuer des kilomètres pour enloger leurs concours. Heureusement que pour la plupart d’entre eux c’est uniquement pour le 1er en vue de préparer les internationaux.

Chaque amateur désirant jouer les concours de fonds peuvent se rendre également dans les centres d’enlogement de l’Oise:

En accord avec Gérard LOISELLE président du Groupement de l'Oise, les amateurs de la Somme ont la possibilité de ramener leurs pigeons dans les points suivants :

Crèvecœur – Beauvais – Clermont - Margny les Compiègne

Vous devez prendre contact directement avec Gérard au 06 29 79 24 45

Nous n’appelons pas au boycott loin de là, simplement les faits sont là. Il est impossible pour nous de prendre en charge la partie financière de la ramasse fédérale.


Le bureau




698 views0 comments

Recent Posts

See All